Faut-il encore investir en actions après la hausse boursière ?

28 août 2020 | Vidéo

Aujourd’hui, nous allons regarder de plus près la hausse impressionnante de Wall Street et voir s’il est encore intéressant d’investir en actions. Nous conclurons ensuite sur les implications en matière de gestion de portefeuille.

Comment expliquer la hausse de Wall Street ?

Le décalage interpelle entre d’un côté, la morosité de l’économie, et de l’autre, la hausse de la bourse de Wall Street, qui continue à grimper au-delà de son niveau record de février. Cela s’explique par la composition des indices américains qui ne reflète pas exactement l’économie américaine. Même si la technologie occupe une place importante dans l’économie réelle, les valeurs technologiques y sont surreprésentées. En effet, les 5 plus grandes capitalisations boursières sont toutes des valeurs technologiques : Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft. À elles seules, ces valeurs représentent près de 25 % de l’indice américain S&P500. Ces géants de la technologie ont aussi très bien performé en tirant parti de la crise actuelle. Ils viennent de publier de bons résultats, notamment grâce au télétravail, aux ventes en ligne et à la digitalisation accélérée par la pandémie. À contrario, les secteurs qui ont souffert de la crise, tels le commerce de détail et le tourisme, pèsent davantage dans les chiffres économiques que dans les marchés boursiers.

Les actions sont-elles encore attrayantes aujourd’hui ?

De manière générale, les marchés d’actions connaissent une belle progression depuis leur point le plus bas le 23 mars dernier. L’Europe et l’Asie affichent, elles aussi, de belles performances même si celles-ci sont moindres que celles de Wall Street. Plusieurs facteurs interviennent dans cette reprise. Tout d’abord, les investisseurs aiment se tourner vers l’avenir. À l’horizon de 2021, ils se réjouissent de la perspective d’un vaccin et dans sa foulée, d’une belle reprise économique. Par ailleurs, les gouvernements et banques centrales mettent tout en œuvre afin d’atténuer les effets néfastes de la pandémie sur l’économie. Les gouvernements annoncent des plans de sauvetage de milliers de milliards afin de soutenir les entreprises, encourager la consommation et rassurer les investisseurs. Sans oublier les banques centrales qui s’engagent à maintenir les taux à un niveau extrêmement bas. Ainsi pour l’investisseur en quête de rendement, il n’existe pas de réelle alternative aux actions.

Qu’en est-il de la gestion ?

Les portefeuilles en gestion chez Delen Private Bank ont profité de la hausse des bourses au 2e trimestre et des choix stratégiques qui ont été posés par les gestionnaires de fonds. Ceux-ci restent convaincus de la croissance structurelle des entreprises solides et durables, indépendamment du cycle économique. Les résultats d’entreprise publiés récemment dans les secteurs de la technologie, de la pharmacie et du e-commerce se sont avérés rassurants. Les bénéfices d’entreprise ont même souvent dépassé les attentes.